Apothéose ce mardi après-midi au stade régional de Tenkodogo de la Coupe de l’Indépendance du Burkina à l’occasion de la célébration du 59ème anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale du Faso. C’est l'équipe de Tenkodogo qui s’est adjugée le trophée en venant à bout de son homologue de Koupela (2-0).
 
La formation de Koulpelogo, arrivée 3ème, ferme le podium.
 
Ablam GNAMESSO, le 10 Décembre 2019
Si l'ex joueuse des Princesses FC du Kadiogo (Ouagadougou), Alimata Rabo, a encore terminé la saison en tant que meilleure buteuse de Swosu (22 buts), l'on avoue qu'elle n’est pas à sa première. La burkinabè a fait parler plusieurs fois la poudre depuis son arrivée dans le Great American Conférence.
 
Arrivée durant la saison 2016 à la Southwestern Oklahoma State University (Swosu) en provenance des Princesses FC du Kadiogo (Ouagadougou), Alimata Rabo a été la révélation dès sa toute première saison. Elle explose les compteurs et plante jusque-là « en tout » 75 buts avec sa formation. Nommée une première fois en équipe de la D2CCA, honorée en tant que joueuse de l'année de la région centrale D2CCA, deuxième joueuse de la région NSCAA, deux fois, joueuse offensive du GAC de l'année, plusieurs fois joueuses de la semaine NSCAA, un parcours qui lui permet de se créer rapidement une solide réputation, en quelques années après son arrivée.
 
Une belle performance, assez inédite, qui annonce des jours radieux pour l'attaquante burkinabè.
 
Ablam GNAMESSO, le 10 Décembre 2019
 
Vidéo de l'une des 22 réalisations de Rabo Alimata cette saison:

Vidéos similaires

L’international burkinabè Jonathan Pitroipa vient de mettre fin à son aventure avec les Etalons du Faso. C’est à travers un message publié sur sa page Facebook officiel, que le joueur qui évolue au poste d'attaquant au Paris FC a annoncé la nouvelle.
 
Jonathan Pitroipa ne jouera plus avec ses coéquipiers en sélection nationale du Burkina Faso. Le joueur a décidé de prendre sa retraite internationale après sa belle prestation avec les Etalons en novembre dernier en éliminatoires de la CAN 2021 face au Sud-Soudan à Karthoum où il a été auteur de deux passes décisives sur le doublé d'Aristide Bancé.
 
Après une réflexion longuement mûrie, j'ai décidé de mettre fin à ma carrière internationale. Certes, la décision fut très difficile à prendre, mais il est temps pour moi d’écrire une autre page de ma vie. Ces treize années passées en équipe nationale ont été immenses en émotions et surtout une expérience de vie incroyable. Je voudrais tout d’abord remercier mes coéquipiers, les supporters, les personnes impliqués de près ou de loin et sans oubliées mes proches, ma famille qui ont rendu cette aventure aussi spéciale. Je suis fier d’avoir revêtu le prestigieux maillot des étalons et d’avoir contribué à écrire les plus belles pages de l’histoire du football Burkinabé. J’espère pouvoir continuer à apporter mon expérience à mes jeunes frères talentueux, afin qu’à leur tour, ils nous fassent rêver, en hissant haut les couleurs de notre très chère nation. Je serai très honoré de continuer à contribuer en dehors des terrains, à la progression du football Burkinabé.
 
Il faut préciser que son défi reste la montée en première division avec son actuel club Paris FC.
 
Ablam GNAMESSO, le 02 Décembre 2019
Le Burkina Faso a écrasé la concurrence durant cette 9ème édition du Tour de Guinée pour conserver son maillot jaune obtenu l'année dernière par Bachirou Nikiema. Il a dominé le Tour avec une victoire finale de Diallo Sadou.
 
Les voir conserver leur maillot jaune n'est pas une surprise, les coureurs burkinabè étaient les plus forts tout au long des 5 étapes du Tour. Ils ont survolé la concurrence avec 5 victoires en 5 étapes dont 4 de Bachirou Nikiema et une de Diallo Sadou. Au final, c'est Diallo Sadou le grand vainqueur du Tour de Guinée 2019. Il a enregistré le meilleur devant ses coéquipiers.
 
Étape 1: Kissidougou - Faranah (143 Km)
 
Vainqueur: Bassirou Nikiema (Burkina)
 
Étape 2: Mamou - Kindia (140 Km)
 
Vainqueur: Bassirou Nikiema (Burkina)
 
Étape 3: Pita - Mamou (100 Km)
 
Vainqueur: Diallo Sadou (Burkina)
 
Étape 4: Mamou - Kindia (128 Km)
 
Vainqueur: Bassirou Nikiema
 
Étape 5: Coyah - Conakry (50 Km)
 
Vainqueur: Bassirou Nikiema
 
Ablam GNAMESSO, le 1er Décembre 2019
À en croire la presse sportive ghanéenne, l'attaquant burkinabè de Kumasi Asante Kotoko, pourrait quitter le club à la fin de son bail pour le club de la capitale d'Accra Hearts Of Oak.
 
Après l’échec des négociations avec des clubs égyptiens, zambiens voire sud-africains, l’attaquant burkinabè Yacouba Sogne garderait la cote sur le marché des transferts. Lié jusqu’en février 2020 avec le club de Kumasi Asante Kotoko, qui pense également le renouveler, le joueur intéresserait notamment Hearts Of Oak, l’un des grands clubs de Ghana Premier League qui démarre le 27 décembre prochain.
 
Ablam GNAMESSO, le 28 Novembre 2019
Au lendemain de la nomination des 20 joueurs pour l'obtention du joueur africain des Interclubs de l'Année 2019, notre rédaction s'interroge sur les absences d'Issouf Dayo et d'Alain Traoré de la liste.
 
Le Burkina Faso ne sera pas à l’honneur du prix du Joueur africain des Interclubs de l'Année aux CAF Awards 2019 qui récompensent les meilleurs joueurs africains de l’année. Issouf Dayo et Alain Traoré, pourtant auteurs d’une saison remarquable avec la Renaissance Sportive de Berkane ne font pas partie des 20 joueurs africains candidats au titre du joueur africain des Interclubs de l'Année.
 
Vice-champions d’Afrique en Coupe de la Confédération CAF, la saison 2018-2019 a été quasi parfaite pour Issouf Dayo et Alain Traoré.
 
Issouf Dayo en Coupe de la Confédération CAF, saison 2018-2019, c'est 8 matchs, 3 buts pour le défenseur central de 28 ans avec à la clé plusieurs fois nommé dans l'équipe type de la compétition et finaliste. Auteur d’une saison moins aboutie que la précédente à cause des blessures, Alain Traoré, a réussi à mettre 3 buts en 3 matchs avec la RS Berkane et termine également finaliste.
 
Apparemment, cela reste tout de même insuffisant pour prétendre au trophée du joueur africain des Interclubs de l’année décerné par la CAF, si l'on s'attelle à la liste des 20 joueurs publiée dimanche par les organisateurs.
 
La déception la plus forte sera sans doute pour Issouf Dayo qui en plus de ses 3 buts avec son statut de défenseur central, s’est hissé jusqu'en finale et a fini dans l'équipe type de compétition, saison 2018-2019. Difficile cependant de comprendre en quoi sa saison a été moins aboutie que celle des 20 joueurs africains candidats au titre du joueur africain des Interclubs de l'Année.
 
Ablam GNAMESSO, le 25 Novembre 2019
Un très grand Ismael Karambiri ranime Salitas FC lors de la 12ème journée du Faso Foot, Division 1 du Burkina. Salitas FC n'a fait qu'une bouchée du Rahimo FC. Les Colombes de Ouaga 2000 l'ont emporté (3-0) grâce à un doublé d'Ismael Karambiri (45e +1, 72e) et un but de Sami Hien (88ème).
 
L’histoire retiendra que le choc au sommet de la 12ème journée du Faso Foot s’est soldé par un score fleuve (3-0) en faveur de la meilleure équipe ce dimanche 24 novembre 2019 au stade du 04 Août de Ouaga. Un succès précieux psychologiquement dans une saison mal engagée, où Salitas FC enchaîne le bon et le mauvais.
 
L'AS Police aussi a gagné (2-0) à Bobo face au Racing Club de Bobo-Dioulasso (RCB). Le club se donne d'air après un passage sans succès. Toutefois, il reste la lanterne rouge avec désormais 7 points -5.
 
Résultats de la 12ème journée:
 
EFO 1-1 AS SONABEL
ASFA 0-0 USFA
ASECK 1-0 ROYAL FC
RCB 0-2 AS POLICE
AS DOUANES 1-0 RCK
SALITAS FC 3-0 RAHIMO FC
ASFB 0-1 MAJESTIC SC
KOZAF 1-1 USO
 
Ablam GNAMESSO, le 25 Novembre 2019
L'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité dans la matinée de jeudi un nouveau cadre juridique sur le sport burkinabè.
 
Le nouveau cadre adopté par les députés répond à l'objectif d'offrir des outils de mobilisation de ressources en quantité pour faire face aux besoins croissants du sport, à renforcer la régulation, la transparence du sport professionnel, à améliorer la compétitivité des clubs. Ce nouveau cadre juridique sur le sport démontre également une nouvelle fois que la réussite du sport burkinabè dépasse les clivages politiques et réunit l’ensemble des acteurs, conscients que la crédibilité et l’attractivité du sport et de ses compétitions sont des enjeux essentiels.
 
« Je me félicite et félicite la représentation nationale qui a doté, hier dans la matinée le sport national, à travers un vote à l’unanimité d’un nouveau cadre juridique. Cette nouvelle loi sur le sport se veut complète et adaptée aux réalités du moment. Elle prend en compte l’ensemble des domaines de la pratique sportive, de la base à l’élite en passant par les domaines connexes afin d’assurer une saine pratique du sport et sa professionnalisation. Nous voulons construire un sport fondé sur une industrie du sport. Nous voulons, à travers cette loi protéger les pratiquants, pendant et après leur carrière. Bref, ces nouveaux textes qui clarifient le jeu des acteurs (sportifs, encadreurs, dirigeants…) offrent des outils de mobilisation de ressources en quantité pour faire face aux besoins croissants du sport. Je voudrai remercier le président de l’Assemblée nationale, l’ensemble des députés singulièrement la Commission de la jeunesse, de l’éducation, de l’emploi et de la culture (CJEEC) pour l’intérêt manifeste autour de cette requête sur le sport du gouvernement portée par mon département. J’ai été édifié par les débats de fond avant le vote de la loi qui démontrent la grande connaissance mais également la passion, par moment de certains élus pour le sport. Ce nouveau cadre, j’en suis convaincu va amorcer le décollage du sport burkinabè, » a manifesté le ministre des sports et loisirs, Daouda Azoupiou.
 
Ablam GNAMESSO, le 22 Novembre 2019
Les deux matches des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations, CAN Cameroun 2021, disputés le 13 et le 17 novembre par l'équipe nationale du Burkina Faso se sont soldés par un match nul (0-0) face à l'Ouganda à Ouagadougou et une victoire (2-1) face au Soudan du Sud.
 
Au delà du seul bilan sportif, on retiendra la belle mise en lumière du travail de Kamou Malo, sélectionneur des Etalons, tout au long de ces journées.
 
À Ouagadougou, les Etalons n'ont su profiter du fort engouement suscité par cette rencontre à domicile face aux Crânes de l'Ouganda. À l'arrivée, un nul (0-0) au goût de défaite pour certains supporters.
 
À Karthoum lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021, le sélectionneur Kamou Malo, a pu procéder à une dernière revue d’effectif, avant le coup d'envoi de la rencontre contre le Sud-Soudan. Résultat, victoire 2-1 pour le Burkina qui occupe désormais la deuxième loge de son groupe (B) avec 4 points +1.
 
Ablam GNAMESSO, le 19 Novembre 2019
Dans une rencontre décisive où les hommes de Claude Le Roy avaient l'obligation de faire un bon résultat pour se relancer après leur défaite mercredi dernier contre les Comores (1-0), ils ont réussi à arracher le point du match nul face au Kenya (1-1). Les Eperviers ont égalisé sur un but de Ouro Sama Hakim à la 65ème minute. Le défenseur togolais répondait au but de Johanna Omolo qui a ouvert le score après 36 minutes de jeu.
 
Ainsi, à défaut d'une victoire, Fo Doh Laba et les siens arrachent le nul. Ce match nul permet au Togo de comptabiliser un point. Il reste toutefois, dernier de son groupe. Les Comores qui ont tenu tête à domicile à l'Egypte (0-0) sont leaders avec 4 points. L'Egypte et le Kenya reste, 2ème et 3ème avec un total de deux points chacun.
 
Ablam GNAMESSO, le 18 Novembre 2019
Page 1 sur 112
COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO