Omer B

Omer B

Benedix Anton a réalisé un véritable coup de force lors de la quatrième étape du Tour du Faso 2019. L'allemand a remporté la course au bout d'un sprint final lancé à 1 kilomètre de l'arrivée. Le rwandais Mugisha Moise conserve son bien, le maillot jaune de leader.
 
L'étape 4 entre Bittou et Koupela, longue de 101,8 Km a réservé une arrivée spectaculaire aux amoureux de la petite reine puisque la lutte pour la victoire d'étape a été rude. Les deux burkinabè et un néerlandais qui s'étaient échappés en milieu de course, ont longtemps rêvé d'une victoire, avant d'être repris par le groupe maillot jaune qui a lancé une attaque au kilomètre 3 de l'arrivée. Kilomètre 1, l'échappée a été rattrapée puis devancée dans un sprint final lancé par les angolais et les rwandais. Mais l'allemand Benedix Anton veille et s'impose dans la dernière ligne droite pour s'offrir la plus belle victoire jusque-là de cette 32ème édition du Tour cycliste international du Faso en 2h 10 min 59 sec soit une vitesse moyenne de 46, 631 Km /h.
 
Leader depuis l'étape 3, Mugisha Moise a logiquement conservé son maillot jaune. Place à la cinquième étape ce mardi entre Boussé et Ouayigouya (135,5 Km).
 
Koupela, Ablam GNAMESSO, le 28 Octobre 2019
Scénario incroyable sur la 3ème étape du Tour du Faso 2019 marquée par la victoire de Mugisha Moise, puis la perte du maillot jaune par Bruno César do Amaral.
 
Le Tour du Faso 2019 a un nouveau maillot jaune. Le Rwandais Mugisha Moise l’a ravi dimanche à l'angolais Bruno César. L'étape qui a connu une incursion historique à Dapaong (Togo) a été animée par les burkinabè, les rwandais, les angolais, les suisses ou encore les togolais. Partir de Tenkodogo pour une arrivée à Dapaong, longue de 145 kilomètres.
 
Pourtant, l'Angola avait pris une bonne option pour conserver son bien qu'il a obtenu durant l'étape 1. L'étape a sourié au jeune coureur rwandais Mugisha Moise qui dans la montée du premier tour de circuit dans la ville de Dapaong, part seul. Les équipes burkinabè, suisses imposent un rythme soutenu sur le peloton, Bruno César do Amaral n'est pas en reste. À 6 secondes du maillot jaune, Mugisha Moise tente une attaque jusqu'au dernier passage sur la ligne d'arrivée et l'emporte au sprint devant Bachirou Nikiema et Dario Manuel Antonio.
 
Avec un temps de 3h 33min 20sec soit une vitesse moyenne de 40,781 Km/h, le rwandais fait coup double: Vainqueur d'étape 3 et s'empare du maillot jaune de leader, gagné jusque-là par l'angolais Bruno César.
 
Lundi, le Tour retourne au Burkina avec l'étape 4 entre Bittou et Koupela, longue de 101,8 Km.
 
Dapaong (TOGO), Ablam GNAMESSO, le 27 Octobre 2019
Le burkinabè Mathias Sorgho, distancé au classement général, a remporté une victoire de prestige, samedi, à Tenkodogo, sur le Tour du Faso 2019. L'angolais Bruno César do Amaral conserve son maillot jaune après cette seconde étape.
 
Le Burkina a été à la fête pour la deuxième étape du Tour du Faso 2019 dans la région du Centre-Est (Tenkodogo), samedi 26 octobre, remporté par un fils de la localité: Mathias Sorgho.
 
Dans cette étape Nagreongo - Tenkodogo, longue de 150 Kilomètres, c'est les burkinabè, les angolais et les suisses qui attaquent en premier. Un groupe va se former vite à l'avant. 70 Kilomètres de course, le peloton tente l'agencement. À 130 Kilomètre, Mathias Sorgho réussit de sortir afin de creuser l'écart. Le burkinabè sera rattrapé par la puissance angolaise. À 10 kilomètre de l'arrivée, le peloton va se resserrer derrière et va conduire à une arrivée groupée remportée par Mathias Sorgho de l'équipe burkinabè en 3h 17min 07 sec soit 45,810 Km/h.
 
Classement étape 2:
 
1er - Mathias Sorgho (Burkina Faso)
2è - Van de Mieroop Sam (Team Flanders, Belgique)
3è - Benedix Anton (Embrace World, Allemagne).
 
Dimanche, le Tour sera à son étape 3 avec une incursion au Togo. Cette étape historique (Tenkodogo - Dapaong) est longue de 145 kilomètres.
 
Tenkodogo, Ablam GNAMESSO, le 26 Octobre 2019
Ça y est, le Tour du Faso 2019 est lancé. Doucement, comme on pouvait l'imaginer en voyant le profil de l'étape 1 (7 Km), le contre-la-montre par équipe. Une étape pour se mettre en jambe. Après le top départ donné avec les 87 coureurs des 15 équipes (13 Pays), le scénario défini à l'arrivée, a désigné son vainqueur : Bruno César do Amaral a parfaitement manœuvré plus que les autres, lors de cette première étape axée sur le contre-la-montre par équipe dans la capitale burkinabè, Ouagadougou. L'angolais s'est offert sa première victoire d'étape, et endosse logiquement le maillot jaune. Première participation, premier maillot jaune pour l'Angola qui a terminé leader du contre-la-montre par équipe (8 min 5 sec) devant le Rwanda (8min 15 sec) et la Belgique (8 min 21 sec). Le Burkina a fini à la 8ème place avec un temps de 8 min 35 sec. 
 
Au classement des maillots après le jaune, le maillot vert par point est revenu au Rwandais, MUNYANESA Didier. Le maillot des points chauds pour SMET Guy de la Belgique tandis que celui du meilleur jeune est revenu à l'angolais Bruno César do Amaral. Le maillot du premier des burkinabè est allé à NIKIEMA Bachirou.
 
Les choses sérieuses commencent demain, samedi, avec l'étape 2 entre Nagreongo et Tenkodogo, longue de 150,5 Km.
 
Ouagadougou, Ablam GNAMESSO, le 25 Octobre 2019
C'est dans la capitale burkinabè, Ouagadougou, que la 32ème édition du Tour cycliste international du Faso a pris ses marques ce vendredi avec l'épreuve du contre-la-montre par équipe de l'étape 1 (7 Km).
 
Sur les 90 coureurs attendus, le Tour du Faso 2019, l'édition du centenaire du Burkina, a enregistré 87 après 3 désistements constatés dans le rang du Togo (1), du Bénin (1) et de l'équipe de la Suisse (1). Lors de cette première étape qui a été donnée par le ministre des sports et loisirs, Daouda Azoupiou, les coureurs effectueront une course portant sur le contre-la-montre par équipe dans la capitale burkinabè. Ils seront jugés par l'équipe technique du tour à l'arrivée pour le décompte final du classement général.
 
Ouagadougou, Ablam GNAMESSO, le 25 Octobre 2019
L'équipe du Bénin a pris le départ ce mardi de Porto-Novo (à 4 heures) et devrait arriver à Ouaga en début de soirée.
 
Les choses sérieuses commencent pour l'équipe du Bénin qui a pris mardi la direction pour Ouaga où elle est attendue dans le cadre de la 32ème édition du Tour cycliste international du Faso. Et ce, après quelques jours de préparation réussis. Contrairement à ses précédentes participations, l'équipe du Bénin enregistre la présence de deux filles cette fois-ci qui participeront certainement à la course des filles lors de la dernière étape à Ouaga.
 
Ablam GNAMESSO, le 22 Octobre 2019
Abdou-Raouf Akanga a annulé d'ores et déjà sa participation au Tour du Faso 2019. Le coureur togolais a désisté au dernier moment pour des raisons indépendantes de sa volonté.
 
Mauvaise nouvelle pour la Team Togo avant le top départ de la 32ème édition du Tour cycliste international du Faso. Abdou-Raouf Akanga, l'un des leaders de l'équipe, a désisté pour raison de santé alors qu'il était sur la liste des partants. Le mal était plus grave et a remis en cause sa participation au Tour du Faso 2019. Le coureur a préféré rester au Togo pour suivre les traitements et ses partenaires sur les routes du Faso.
 
L'équipe du Togo est attendue ce mardi à Ouagadougou pour le Tour qui débute le vendredi prochain (25 octobre 2019) et prendra fin le 03 novembre 2019.
 
Ablam GNAMESSO, le 22 Octobre 2019
Le ministre des sports et loisirs a eu une pensée pour l'équipe locale du Burkina Faso après sa qualification pour la phase finale du Chan Cameroun 2020.
 
La qualification des Étalons locaux n'est pas passée inaperçue, même au plus haut sommet de l'Etat. Après la très belle qualification de l'équipe du Burkina Faso face au Ghana ce dimanche en éliminatoires du Chan Cameroun 2020, Daouda Azoupiou, a posté sur Facebook un message de félicitations.
Absent du pays, je partage avec l'ensemble des Burkinabè, l'immense joie de la qualification des Étalons locaux au prochain championnat d'Afrique des Nations (CHAN). Troisième du genre de l'histoire du football de notre pays à une phase finale de cette compétition, je félicite les joueurs et le staff technique qui ont courageusement mouillé le maillot face à une des meilleures Nations du football africain. Je vois en cette qualification, une floraison de talents et une régénérescence pleines d'espoir pour notre football. Je salue également l'apport de l'ensemble des autres acteurs, fédération, supporters, journalistes...de cet exploit. Mon département ne ménagera aucun effort pour que les Etalons bonifient leur participation aux CHAN 2020 par une performance digne de nos attentes.
 
Ablam GNAMESSO, le 21 Octobre 2019
Grâce à sa victoire au Baba Yara Stadium de Kumasi le 22 septembre dernier face au Ghana (0-1), l'équipe du Burkina Faso est maintenant rassurée après le nul (0-0) de ce 20 octobre au stade du 04 de Ouaga : elle sera bel et bien au Cameroun probablement en avril prochain, pour participer au Championnat d’Afrique des Nations de Football, Chan Cameroun 2020.
 
Cette compétition sportive, qui a lieu tous les deux ans, réunira au Cameroun pour le compte de la sixième édition, les 16 meilleures équipes africaines locales réparties en quatre poules de quatre équipes. Il s’agit du pays hôte, le Cameroun, la Tanzanie, l'Ouganda, la Zambie, la Namibie, le Rwanda, le Togo, le Maroc, le Niger, la RD Congo, le Congo, la Guinée, le Zimbabwe, la Tunisie, le Mali et le Burkina Faso.
 
Cette troisième qualification est une bonne nouvelle pour l'équipe du Burkina Faso. Pour le moment, les Etalons locaux ne savent pas encore quelles équipes ils affronteront probablement en avril 2020, lors des premiers matchs du Chan Cameroun 2020. Un tirage au sort officiel entre les 16 équipes qualifiées est prévu dans les prochains mois pour déterminer leurs adversaires dans le tournoi.
 
Ablam GNAMESSO, 21 Octobre 2019
En position de force après sa victoire au Baba Yara Stadium de Kumasi (0-1), l'équipe du Burkina doit impérativement valider son billet pour le Chan 2020, ce dimanche après-midi au grand stade du 04 Août de Ouaga face au Ghana.
 
Tenir fermement la barre. Après s'être ouvert la route du Chan 2020, en s'imposant dimanche 22 septembre dernier à Kumasi (0-1), l'équipe du Burkina Faso n'est plus qu'à 90 minutes d'un intense bonheur Camerounais. Pour achever les ghanéens dans les eaux troubles des éliminatoires de la zone ouest B sur un épilogue lumineux, les Étalons locaux ont le devoir d'évoluer avec la manière. Ce dimanche après-midi, ils ont l'obligation d'aborder cette ultime rencontre de ces qualificatifs pour le Chan Cameroun 2020, avec toute la vigilance possible.
 
Ablam GNAMESSO, le 19 Octobre 2019
COPYRIGHT 2015 SPORTDROME - BBA BURKINA FASO